Croissance

tumblr_lhfz5atg111qb7h7mo1_400

Stunning ‘Altered Book’ by Sarah Morpeth

je ne crois pas

je croasse

je suis un oiseau de malheur

dit-on

mais heureusement je le crois pas

quand je me croise

dans un autre je vois

plumes de jais et encres violettes

qui de leurs plus belles voies

m’inscrivent dans un nid

de neiges et d’aiguilles

grappillées aux pins les plus foncés


Source image

Les cordes pour me pendre

11yellowbook-image

Lacets que les nœuds gênent

Lianes tentaculaires s’enroulant à l’infini autour de ma vie

Racines, cheveux, nervures, veinules

Brindilles servant d’aiguille et de fil à retordre

Licous qu’il est impossible de rompre

Lignes de fuite enchevêtrement de conduites possibles

Alignements de rides

Voies fermés et quadrillées

et puis

fibres soyeuses et joueuses d’un jardin fabuleux

dont les tiges se tendent pour voir

simplement

la mer finir et s’étendre sur

la ligne souple et polie de l’horizon

 

Clou

Blonde Wolken Constant Permeke

Aux abords de la ville

le fleuve saigne

dans les prairies

ses voies se noient

dans le ciel ébloui

comme des étoiles

dans la nuit

on peut compter les morts

en regardant le visage silencieux

de l’horizon affamé de collines

on s’égare

on évite d’accrocher ses pensées

aux clochers des églises

plantées dans le vent et la pluie.