Trauma

Ce que les mots manquent
l’iris sur le point de fleurir
le dévoile

le jour est un néant
la nuit le remplit
de rêves qu’il jette par dessus bord

les larmes lorsqu’elles ne peuvent plus s’échapper
restent dans la gorge en lui faisant mal
et le coeur se suspend dans la cage thoracique
comme une lourde goutte noire
froide et inutile