Main

Pour maintenir un squelette défait,
plusieurs visses dans le tibia

Mais parfois, je n’empêche pas
maladroite l’évaporation de la colonne vertébrale

Il reste à peine de quoi me donner un nom
îlot alimenté par sa propre dérive

Espace semblable au goulot d’un labyrinthe trop étroit pour un pas
Est-ce toi qui soudain de tes ailes m’enlace?

ton corps autour du mien me dit que
tout va bien

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.