Personne

Burned Paper by Donna Ruff

Burned Paper by Donna Ruff

Il est à nouveau en train de frémir cet être multicellulaire

planté à la place de ma peur

qu’est-ce qu’il aimerait avoir la puissance d’une brise

la lumière d’une aube

la fluidité simplifiée d’une rosée

mais il le sait il n’invente que des nœuds, chétifs bourgeons

et il me fige comme si c’était moi qui avais des racines.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s