Neige éternelle

South Wind and Clearing Weather Thirty-six Views of Mt. Fuji

Dans le ciel, les nuages sont des visages de femmes. Leurs bouches semblent tout en embrassant l’air, lui infuser le bleu et une matière. Rien ne vient troubler la quiétude de leur front, les plis soyeux de leurs sourires et la folle ondulation de leurs cheveux. L’infini semble leur ouvrir les bras.

Mon regard est envoûté par la ligne qui se gonfle et s’alourdit. Un désir ascensionnel offre son embouchure volcanique à la nuée. La neige éternelle, divin nectar du ciel lèche la plaie endormie de la montagne.

Aucune avalanche ne vient encore troubler son repos. Une forêt faite de simples traits baise ses pieds, monte jusqu’à ses mollets et puis redescend s’éparpiller dans la vallée. Le paysage prend corps en trouvant mon âme.

Mon œil ne cesse de caresser  les versants purs, comme si je voulais gravir cette butte du désir. Sa plénitude m’envahit, je gravis, je m’essouffle, quoi de plus naturel ? Je ne sais quand mon destin me fera rendre l’âme. Après m’avoir vidé de mes larmes ? Après m’avoir gonflé de lave ? M’avoir rongé de regrets ?

2 commentaires sur « Neige éternelle »

  1. Je relis, je me promène, j’admire. Quelle richesse juste ! Quel talent magique… (Mais « flan » est une pâtisserie et « flanc » le côté de quelque chose). Ce blog de poèmes m’enchante constamment.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s