voie

O’Keeffe, Georgia Winter road I, 1963Oil on canvas 55,9 x 45,7 cm

 

Ton regard glisse sous la paupière

comme un astre derrière les voiles célestes

ta pudeur trace d’une ombre fugace

petit fruit mûr d’une ample méditation

sur la marche

Ton regard se dissimule sans te voiler la face

disque radieux que porte la nuit comme un grain de Beauté

Tu te résorbes peu à peu sans froisser une seule des étoffes que la mer jette à tes pieds

Le monde est en train d’oublier pourquoi il tourne

à côté de toi dans le néant.