Matière

Au delà du ruisseau et de son peuple de roseaux
Au delà de la pinède de ses sentiers réduits au silence

La mer ses vagues qu’elle lance comme des flammes

Au fond de moi habitée du crissement des branches et de la pluie d’aiguilles à peine Transparentes

La même colère étrange
S’étoffe