Du sable

Anti-Atlas Mountains of Morocco. Limestones, sandstones, gypsum. Science photography art. Nasa.

Comme le cassia je me déploie parfois

comme si j’avais des ailes des plumes

et dans mes veines le fourmillement désespéré
du soleil du vent de l’ombre des bruissements

qui peut se douter de ce que sont mes racines
et où se trouve le coeur qui peut chercher
les sources froides et leurs lueurs bouillonnantes 

comme cassée sciemment je ne dépends parfois

que d’une seule branche un tronc que personne ne digère
des feuilles qui respectent tellement la lumière
qu’elles n’écrivent que leurs propres replis provisoires 

une suspicion laide qui n’est pas une épine et ne vaut guère plus

que le vide voilà ce que l’on porte comme s’il s’agissait 

de la cime

À peine si je pense qu’il faudrait que je me penche 

Lorsque soudain une vanité apeurée et gribouillante

veut grignoter ce qu’elle prend pour de la liberté. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.