Bulbes du printemps

Marvin Lipofsky
MarvinLipofsky

Pour entrer en matière

Je pourrais parler de la lumière

qui se recueille dans le val

entre deux ou trois collines de mots

Ce sont elles qui coagulent les couleurs

Ce sont elles dont les veines deviennent

les racines conquérantes du printemps

mon cœur est un bulbe

son rêve se résume à l’éclosion croquante

de la tulipe seulement

mon corps est une roche

son geste minéral

me reproche l’inconsistance

de mes translucides pétales

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s