Lyre

Pulmonaire – Thread Art by Comme Des Garçons

Dans les jardins secrets des sentiments je marche sur la pointe des pieds

des notes

volatiles

se froissent comme des étoffes

luxueuses

 

Le ciel pose sans recevoir jamais de réponse les questions qui le hantent

sur la mer

il arrive que flamboyante

amante

elle mente et se recouvre de son manteau de vair

 

Parmi les étoiles les tentacules de la nuit fleurissent

les gestations tremblantes de la lumière

sous la forme de bulles d’air

se glacent

 

Dans les rues de vos citées amères je ne sais plus où poser mes pieds

les cris

la domestication de vos esprits

la vulgarité fille facile de l’ennui

ont fait de moi une grande brûlée

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s