Doucement

Mon ciel c’est la mer

mes nuits ses profondeurs eurythmiques

Les jours recouvrent de lumière mes déplacements 

je me laisse porter par le temps

Les remous me bercent

les courants me caressent et emportent mon corps

comme s’il était la chevelure déployée d’un songe.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un commentaire sur « Doucement »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s