Toile

En mon centre une araignée tricote

des étoiles pour moi

elle dénombre les néants

et laisse filer le temps

elle songe

à faire des nœuds avec la brume

au niveau du nombril

elle s’est tissée une île

au beau milieu

d’une respiration

elle se suspend et balance

à la tête du monde qu’il a tort

d’avoir peur de la mort.

Un commentaire sur « Toile »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s