Chambardement

JMW Turner. Snow Storm – Steam-Boat off a Harbour’s Mouth. Exhibited 1842.

~


Parfois ma maison tangue     comme un bateau

les portes claquent                 les planchers pleurent

c’est la tempête dans ma tête

parfois

les fenêtres deviennent aveugles

les murs tremblent     se taisent     se referment

sur eux-mêmes mais

c’est mon cœur qui s’effondre

la peine monte

marée d’équinoxe qu’on affronte

mais qu’on ne retient pas

au delà

des mouvements d’attraction et de répulsion

toujours

ta main

petit coquillage dont la nacre

irise la douceur

2 commentaires sur « Chambardement »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s