La déferlante

La mer s’était retirée trop loin. Les souffles qu’elle envoyait étaient chargés de brouillard. La plage montrait les os saillants de sa cage thoracique et de son épine dorsale. L’horizon drapé de gris avalait des orages.
Soudain, géante, elle était là à tambouriner sur ma porte. À hurler dans la nuit qu’elle voulait mon âme et mon corps. Elle s’était enroulée sur elle-même, elle avait pris l’impatience sous son bras. J’ai mis mes mains sur les oreilles pour ne pas entendre sa rumeur. Elle chantait : « allons, c’est l’heure ! ». J’avais peur, j’avais mal : « De grâce, reviens plus tard. »Lui ais-je crié de mon trou noir.
Elle m’a tiré par les cheveux, m’a rué de coup. « Tu vas voir, tu vas connaître mon goût »me hurlait cette furieuse. Elle ne ressemblait pas à l’incendie, elle était bien plus amère. Jamais, elle ne vacillait ou se montrait tremblante. Elle ne ressemblait pas à la tornade, elle était plus gourmande. Chacun de ses pas la rendait plus cruelle et plus grande.
J’avais froid, j’avais faim. Elle avait mangé la lumière et liquéfié mon vouloir. Il s’écoulait plus vite que les secondes où je tentais de m’agripper. Quand je n’avais plus rien, ni larmes, ni mots, elle s’est redressée et à sorti son couteau. Elle a appuyé sa lame sur la pointe de mon cœur, a balafré ma joue et s’est enfuie en courant. Elle m’a laissé à demi-vivant, sur le lit qu’elle m’a préparé pour la mort.
La nuit quand je dors, le jour quand je vis, j’entends la vague, je vois son dos, je sens son haleine et je sais qu’elle reviendra.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.