Les paroles de l’âme

Le monde s’affaisserait en lambeaux si tu ne m’en confiais

le secret

d’un baiser à l’oreille

le velouté de ton sexe confère à l’Amour sa Beauté

les exubérances de tes fragiles rondeurs ne connaissent pas

la sécheresse des peurs

tu abreuves ma soif et ses pleures

du nectar volcanique

qui fertilise les paroles de l’âme

en idées

audacieux ou crémeux

je te couvrirai des vœux issus de

ces fontaines mystiques que tes soupirs

laissent jaillir et devenir

plus provocantes que le feu