En trombe

©BVE

À la cime du cestrum scintillent quelques fleurs
elles semblent répondre au frisson que provoquerait
l’oiseau s’il se posait sur une branche

Dans le pin deux pommes ressemblent au petit-duc scops qui dort

La mer d’un bleu acier ne sait plus vers où mener
le troupeau de ses vagues

Sur tous les chemins de pierre la pluie s’affole
au loin arrivent en trombe
les énormes chariots de l’orage tirés chacun
par huit frisons noirs

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.