Un morceau du ciel

HIDEHARU MISHIO: A swallow

Sur un lit d’hôpital s’acharnant à s’accrocher aux os une chair à bout

une femme presque dissoute est couchée sur le dos

le lit est devenu un sablier

le sable en s’échappant vers le néant emporte lentement maman

sur ses bras des taches mauves bleues et jaunes

on ne trouve plus les veines

elle me dit tout bas avec un masque de marbre sur le visage

qu’ici à tous les étages

elle n’est inconnue de personne

soignant soignée broyée

tous savent ce qu’elle est dure

ce qu’elle endure

ce qu’elle râle

aujourd’hui on fait semblant de ne pas entendre

que c’est la mort qui l’appelle

par son si joli prénom

comme un morceau du ciel

 

 

2 commentaires sur « Un morceau du ciel »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s