Stigmates

Jeri Eisenberg – ‘Loon Lake, No. 4’ – Kathryn Markel Fine Arts

Le ciel se laisse porter par les ramures lasses

des arbres il nage entre les troncs

jusqu’à la fin de l’horizon

le ciel porte les stigmates

du vent comme nos visages les rides

demain la brume qui habite mon regard

et peuple chacun de mes gestes par de petites larmes

se sera dissipée ou aura

retrouvé sa place dans le canal

Un commentaire sur « Stigmates »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s