Il neige

Il neige. Des plumes tombent sur les rivières. Un pollen danse dans les airs et toi, tu es près de moi. Le monde s’est comme arrêté de tourner pour s’offrir aux caresses blanches du vent et de la lumière. La confiance que nous avons l’un dans l’autre nous rend plus forts, nous ouvre l’avenir. Je sens que ton cœur bat dans le mien, je sens que ma peur se blottit contre la tienne et qu’ensemble nous tiendrons bon.

Un ciel blanc recouvre le monde d’un linceul de lumière. Le monde, cet amas universel de mots et de gestes autour de nous, ne me semblera plus hostile et ingrat. Il marchera comme toi, juste à côté de moi. Les arbres, les feuilles, les herbes et les chemins perdent peu à peu leur matière en donnant leurs couleurs à la lumière. Le jour avance et prend de l’ampleur. Au fur et à mesure que je me rapproche de toi, c’est comme si le monde disparaissait happé par ta douceur.

Tant d’efforts, tant de combats perdus pour ce qui m’apparaît désormais futile. Le monde n’est rien sans notre connivence, sans ton amour. Sans tes rires dans les miens, sans nos voies qui se mêlent.

Je finirais par croire que tout se nourrit de ton amour même le temps et les saisons.

Il neige des plumes et des secondes fragiles comme de petits soupirs, tout autour de nous. Il neige des plumes à l’horizon. La laideur suspend ses pas, l’indifférence meurt.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.