Ma peau tremble comme un tambour

les secondes ses petites flammes savantes

avancent en avalant les graines de lumière

jetées au hasard

je suis aléatoire et incoercible

Je suis matière vive et malléable

je tiens en très peu d’espace

et à presque tout

je suis

une égratignure

un oubli

une pluie de points

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.