Superflue

Je suis une particule infiniment petite et superflue. Je ne serai jamais un tout, un ensemble cohérent et logique. Un objet. Je flotte dans les rayons de lumière, je me défais de toute attache. Jamais je ne me love nulle part. Je me pose, je m’appose. Je ne m’impose pas.

Je suis un bout perdu, une miette, un morceau restant qui n’est jamais dû. Je suis la dissolution en marche. L’éternel détricotage de la matière. Je me décompose en permanence.Un grain de sable a plus de raison que moi. Il s’écoule aussi vite que les secondes, s’agglutine à ses semblables. Moi, je m’enfuis en tournant sur moi-même, à l’infini.

Je brille, je vole et vais partout, là où jamais personne ne décide. J’ai choisi de n’être vue pas personne, de ne pouvoir être contenue quelque part. J’ai choisi d’errer dans l’air.

 

 Point final

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s